Newsletters Publiques du Centrage Organique Incarné

Lorsque nous souffrons du syndrome de stress post-traumatique, nous pouvons nous sentir éparpillés, brisés, anéantis, chaotiques, fracturés ou divisés.  Nos pensées et notre nervosité peuvent devenir écrasantes, incontrôlables, dans tous les sens du terme. Nous pouvons même oublier que nous avons des limites.

Cet exercice nous aide à nous sentir, pour la première fois peut-être depuis des années, "contenus". Peter Levine explique cela,

"Cela nous aide à prendre conscience de notre contenant. Le corps est le contenant de toutes nos sensations et de tous nos sentiments ; tout est dans le corps". 

Cet exercice aide à créer un état de calme intérieur car savoir où nous nous arrêtons, savoir par expérience (à l'intérieur de notre corps) que nous sommes situés à un endroit précis dans l'espace, apporte un sentiment de calme et de soulagement. Être dispersé et ne pas savoir où nous commençons et où nous finissons est troublant, même si c'est inconscient.

Peter Levine poursuit : "Cet exercice apporte un sentiment de "stabilisation", (la personne) se sent moins submergée. Lorsque la personne peut sentir le contenant, alors les émotions et les sensations ne sont pas aussi accablantes car elles sont contenues".

Le but de cet exercice est de calmer le système nerveux, de ramener le Soi dans le corps, de développer une plus grande conscience du corps, et d'entraîner son propre système nerveux à se rappeler ce qu'est la normalité. Nous pouvons également utiliser ces exercices pour développer l'autorégulation ; nous pouvons commencer à nous sentir compétents et habilités à changer les états physiologiques et émotionnels dans lesquels nous nous trouvons.

 

Exercice - Partie 1

Placez une main sous le bras opposé, puis placez l'autre main sur la partie supérieure de l'autre bras ; vous vous faites un câlin.

Prêtez attention à votre corps.

Laissez-vous glisser dans la position, laissez-vous soutenir par elle. Permettez-vous de vous sentir contenu.

Observez et voyez si quelque chose change avec votre respiration, vos sensations corporelles et de la façon dont vous vous sentez dans l'espace. Voyez si vous pouvez vous installer un moment dans cette posture et la laisser modifier quelque peu votre perception de vous-même et du monde avant d'en sortir.

 

Exercice - Partie 2

1ère Etape

Vous pouvez avoir les yeux ouverts ou fermés, selon ce qui vous semble le plus confortable.

Vous pouvez vous allonger ou vous asseoir.

Mettez-vous dans une position confortable.

Placez une main sur votre front. Si vous êtes allongé, vous pouvez placer trois oreillers sur le côté afin de pouvoir détendre votre bras sur les oreillers lorsque vous posez votre main sur votre front.

Placez l'autre main sur votre cœur.

 

Faites attention à ce qui se passe à l'intérieur de votre corps. Portez doucement votre attention sur l'endroit où vos mains et votre corps se rencontrent. Faites attention à la zone située à l'intérieur de vous sous une main. Comment cette partie se sent maintenant qu'une main la touche ? Ensuite, prêtez attention à la main. Que ressentez-vous maintenant qu'elle touche votre corps ? Faites la même chose pour l'autre main. Concentrez-vous sur la main qui vous attire, à votre propre rythme, aussi longtemps que nécessaire.

Restez ainsi jusqu'à ce que vous ressentiez un changement.

Il se peut que vous deviez attendre longtemps, alors soyez patient.

Peter Levine nous donne des instructions :

"Sentez simplement ce qui se passe entre les mains et le corps. Parfois, vous sentirez un flux d'énergie ou un changement de température ou une sensation... Je vous demande juste de garder vos mains là, cela peut prendre quelques instants, ou 5 ou 10 minutes, jusqu'à ce que vous ressentiez une sorte de changement".

 

Partie 2 

Prenez la main qui se trouve sur votre front et posez-la sur votre ventre.

Répétez comme à l'ÉTAPE 1. Prêtez attention à tout ressenti survenant entre vos mains. Ensuite, portez votre attention à l'intérieur de votre corps ; concentrez-vous sur les sensations dans votre corps à l'endroit où vos mains sont posées. Vous pouvez alterner lentement si vous le souhaitez, en vous concentrant sur une partie de la main, puis sur l'autre. Concentrez-vous sur la main qui vous attire, à votre rythme, aussi longtemps que nécessaire. Attendez qu'il y ait un changement.

Peter Levine dit :

"Ensuite, prenez la main du dessus et mettez-le sur le ventre. Et encore une fois, attendez jusqu'à ce qu'il y ait un changement, jusqu'à ce qu'il y ait un certain flux, et parfois les gens, s'ils ne peuvent pas dormir ou s'ils ont peur, feront des cauchemars. S'ils font des choses simples comme ça, ils s'endormiront beaucoup plus facilement".

 

Théories qui expliquent pourquoi ce type d'exercices fonctionnent

  1. Le système nerveux humain réagit au toucher. L'humanité a recours à la guérison par les mains depuis les temps anciens. Cela pourrait être lié aux flux électriques, ou au fait que nous sommes calmés et tenus de manière spécifique lorsque nous sommes bébés.

  2. C'est l'un des nombreux exercices qui obligent à se concentrer sur le corps, ce changement d'attention et de conscience est thérapeutique.

  3. Il s'agit de s'entraîner à être doux envers soi-même plutôt qu'être dur. Cela aide à construire ce type de relation avec soi-même - une relation qui se caractérise par la douceur, l'attention, la gentillesse et l'attention.

 

Auteur : Peter Levine, exercices partagés dans un cours de l'Institut National pour l'Application Clinique de la Médecine Comportementale.

Les images et le texte ont été empruntés à Heidi Hanson du site http://www.new-synapse.com/ et traduit en français par la Team du Krystal Star Center avec sa permission.